Où une auberge est trashée

Les acteurs :

  • Le Nain Brril : Ancien membre de la Mafia des Nains
  • FidelCass Trol : Troll enchanté, marié, 2 enfants
  • L’elfe Rara : Aventurière (apprentie) chassée de son vilage car trop curieuse de tout.
  • Narlax : Mage richissime, chassé de son donjon suite au prétendu non-paiement des taxes dues à l’OMASO
  • Ducon alias Etoi : Sbire de Narlax, humain amnésique.

La session

Un trio d’aventuriers attendait leur leader, le Ranger du Chaos Drag’on le Nohar en se demandant comment ils allaient payer l’addition. Le trio faisait un beau spectacle avec un grand Troll, clairement enchanté, flanqué à droite d’un nain qu’on devine fatigué étant donné qu’il n’avait pas encore déclenché de bagarre, et à gauche d’une elfe ravissante malgré sa grimace de dégout dirigée à la salle en général.

La taverne, il faut le dire, n’avait rien de bien reluisant. Tenue par un humain avec des naines pour servante, le tout dans un village d’humain, la taverne n’avait que peu de succès. L’humeur de tous s’en ressentait. Et la qualité de la bière encore plus.

C’est dans ces conditions, qu’un mage humain reconnaissable à sa longue robe, fit son entrée accompagné de la plus misérable excuse pour un accolyte. Un homme d’un trentaine d’année. Vétu humblement, tout dans son attitude criait « Ne me regardez pas ». D’une constitution fragile, il se cachait derrière le mage, se faisant encore plus petit qu’il ne l’était.

Le mage était un homme de grande taille, et d’une carrure impressionnante. L’elfe le trouva tout à fait à son goût. Ce qui ne sembla pas plaire au compagnon du mage vu le regard noir qu’il jeta à l’elfe.

– « je suis à la recherche d’un groupe d’aventurier pour m’escorter à la trésorerie de l’OMASO ? »
– L’Hau’ Maso ? on ne mange pas de ce pain là s’écria le nain.
-« Non l’OMASO, l’ordre des Mages et Sorciers en tout genre. Je dois y aller pour récupérer une attestation. C’est à Tousurlo à l’est de la Terre de Fang »

L’elfe, toujours sous le charme, se leva et proclama, On y va, et on dégomme tout, hi hi hi.

-ça va pas ? dit le nain en tapant du poing sur la table. « On doit attendre Drag’on le Nohar. C’est lui qui décide.
– Il y a 5000 pièces d’or à la clé offrit le mage.
– 1000 proclama le Troll. Bon on sait bien qu’un troll c’est pas intelligent mais là FidelCass faisait fort.
– Non, 10 000 enchérit le Nain Bril.
– OK mais on part de suite intima le mage.
Entendant cela, le troll, assoiffé, se jeta sur les tonneaux de vin de la taverne et commença à les descendre.
– Oh le nain, stoppe le troll ordonna l’elfe.
– Prrrrrrrrrrt répondit le nain en ouvrant un tonneau à son tour.

Le compagnon à la vue du nain et du troll occupés à vider les tonneau commença à se recroqueviller de crainte de voir l’enchantement être rompu et le nain s’énerver.

– Ah mais c’est l’heure tonnerre, vous pourriez retenir votre troll ! s’emporta le mage Narlax.

L’elfe se contentant de regarder béatement le Mage, ce dernier invoqua un élémentaire de l’air et lui ordonna de faire sortir tout le monde.

L’élémentaire, s’empressa de projeter le nain, le troll et l’elfe d’un coup de vent à l’extérieur de l’auberge en brisant, se faisant, la fenêtre qui était, bien entendu, fermée. Il se dissipa une fois sa mission accomplie.

Les deux soulards, se précipitait à nouveau dans l’auberge quand l’aubergiste excedé, lança l’incantation du sommeil du dieu Dlul et les fit s’endormir. Profitant du calme revenu, il se tourna vers le Mage pour réclamer des dédomagements. Le montant de 1000 pièces d’or demandé énerva le mage qui assoma l’aubergiste d’un coup de son baton magique en conséquence de quoi, une odeur de souffre se répandit sur tout le village.
La population excédée bien que terrifiée par le mage et le troll, escorta ou transporta tout ce petit monde à la sortie sud de Valtordu.

C’est à ce moment que Narlax, remarqua que son comparse n’était plus avec lui.
– Ducon où es-tu ?
– Qui est Ducon demanda l’elfe
– Cest mon sbire. Il est amnésique et ne répond que à « hé toi » ou « Du con » donc je l’ai baptisé Ducon.
– C’est méchant. Mais amusant. Il est resté dans la taverne derrière le bar, indiqua l’elfe en réajustant sa robe que les villageois avaient malmenée en la redéposant. Cela permit à Narlax de constater que si Rara ne portait pas de soutien-gorge sous sa robe, sa petite culotte était blanche avec un motif de fraise.

Excédé, Narlax, se faufila jusqu’à l’auberge et y trouva Ducon caché derrière le bar. L’aubergiste, a nouveau éveillé, aperçu Narlax et lui jeta le sort De Kfé hïna : le Kaféï Thur’c. Narlax ne serait pas capable de dormir pendant les 10 prochains jours.

Les deux retardataires rejoignirent le reste de l’équipe et ils se mirent en route sans remarque une forme tapie dans l’ombre d’un chène. une ombre qui, vue de plus près, semblait se tordre de rire.

Print Friendly

Laisser un commentaire